L'Inserm en région

PRESENTATION GENERALE

 

 

 

En Occitanie Méditerranée, les laboratoires Inserm travaillent à améliorer la santé des populations en s'efforçant de maintenir le continuum entre les connaissances issues de la recherche fondamentale et le développement de la recherche clinique, de la recherche thérapeutique et diagnostique et de la recherche en santé publique.

Les travaux de recherche de nos laboratoires sont principalement orientés vers les thématiques suivantes :

  • les neurosciences, les sens, le vieillissement, le développement et les pathologies du système nerveux
  • la biologie cellulaire et moléculaire, la génétique, la biochimie
  • les cancers, notamment les cancers hormono-dépendants (sein, prostate...), de leur développement à leur traitements 
  • les cellules souches, les thérapies cellulaires et géniques
  • les maladies rares et le diagnostique préimplantatoire
  • les muscles, le coeur, le foie

Nos scientifiques utilisent de multiples approches et techniques : la bio-informatique, la protéomique, l'ingénierie du transfert de gènes, le séquençage, la modélisation et l'imagerie médicale, l'épidémiologie, la pharmacologie...

 

MAIS PLUS FINEMENT…

 

 

 

 

Dans notre région 950 personnes (chercheurs, ingénieurs, techniciens, personnels de la recherche et administratifs) travaillent au sein de :

  • 14 unités mixtes de recherche (UMR) dont 3 centres de recherche (IRCM, INM, IGF)
  • 2 unités mixtes de services (UMS)
  • 2 Centres d'Investigation Clinique (CIC)
  • 4 équipes ATIP-AVENIR

La Délégation Régionale pilote la gestion administrative de 67 équipes de recherche en région Occitanie Méditerranée et de 3 équipes localisées sur l'île de La Réunion.

Notre principal partenaire local est l’Université de Montpellier. D’autres partenaires de mixité sont également présents dans certains de nos laboratoires :

  • Le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS)
  • L'Institut de recherche pour le développement (IRD)
  • L’Etablissement Français du Sang (EFS)
  • L’Institut du Cancer de Montpellier 5ICM)
  • L’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE)

Aux côtés de nos unités, plusieurs infrastructures transverses de type plates-formes technologiques structurent l’activité scientifique.  

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes