Syndrome des jambes sans repos

22 octobre 2019

Le site de Femme actuelle rappelle que le syndrome des jambes sans repos, également appelé maladie de Willis-Ekbom, affecte 2% de la population. Deux tiers des personnes atteintes sont des femmes. Yves Dauvilliers, chercheur au sein de l’Unité Inserm 1061, à Montpellier, impute cette maladie à une baisse des taux de fer qui perturberait la régulation de la dopamine. Il souligne que « parmi les 9% d’insomniaques chroniques sévères en France, une certaine proportion a en réalité un syndrome des jambes sans repos méconnu ».

Lire l'article


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes