Des objets 3D d’une précision inégalée obtenus à partir d’ADN

08 décembre 2017

C’est une petite révolution dans le domaine des nanotechnologies. Un chercheur Inserm de l'IGF de Montpellier, Gaétan Bellot, avec ses collègues de l’Université d’Harvard a réussi à créer des motifs en 3D d’un niveau de sophistication jamais obtenu et ce, grâce aux quatre bases de l’ADN : A, T, C et G. En pratique, ces chercheurs sont capables de créer des objets nanoscopiques (10-9 m) à partir de 30 000 séquences d’ADN qui vont s’auto-assembler et se replier à la manière de briques LEGO®. A la clé, la fabrication de nouveaux outils adaptés à la taille de nos cellules. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature.
Plus d'informations sur la salle de presse de l'Inserm
Source photo : IGF


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes